Détecteur de fumée : obligatoire depuis 2015

Chaque année, des centaines de personnes meurent en France lors d’incendies domestiques. Afin de limiter ce bilan désastreux, le gouvernement a rendu obligatoire l’installation des détecteurs de fumée dans tous les logements.

A qui sont destinés les détecteurs de fumée et quel est leur rôle ?

Les détecteurs de fumée doivent être installés dans tous les logements, qu’ils soient publics ou privés, neufs ou anciens, dans les résidences principales et secondaires. Ils doivent être adaptés à la détection des fumées dès le début de l’incendie, et en même temps émettre un signal sonore suffisamment puissant pour pouvoir réveiller une personne endormie.

Le rôle de ces détecteurs de fumée est donc d’alerter les occupants d’un logement en temps utile pour qu’ils puissent échapper à l’incendie et à une quelconque intoxication par la fumée.

C’est cette nécessité de prévention qui a poussé, en 2010, le gouvernement à voter une loi rendant obligatoire les détecteurs de fumée dans les habitations. Cette loi est complétée par un arrêté et une loi qui précisent les instructions à respecter. Il s’agit de la loi Alur du 24 mars 2014 et l’arrêté du 5 février 2013.

Combien de détecteurs de fumée faut-il acheter et quel type ?

Les détecteurs de fumée que vous achetez doivent être conformes à la norme européenne harmonisée (vous trouverez sur leurs emballages l’indication NF EN 14604) et aussi ceux marqués CE. Il est recommandé un seul détecteur par logement, sauf pour les appartements à plusieurs étages où il est obligatoire d’en installer un par étage.

Dans les grands logements, il est recommandé d’installer plusieurs détecteurs de fumée, pour être entendus dans toutes les chambres. En outre, il existe pour les personnes malentendantes, des détecteurs de fumée adéquats fonctionnant grâce à un signal lumineux ou vibrant.

détecteur de fumée

Le détecteur de fumée doit être alimenté par des piles ou batteries incorporées. Il doit avoir un indicateur de mise sous tension et un signal visuel sonore ou mécanique de 85 DB(A) à 3 mètres, un signal de défaut sonore signalant l’incapacité d’alimentation et enfin disposer d’un mode d’emploi pour l’installation, l’entretien et la manipulation du détecteur.

Installation du détecteur de fumée : à la charge du propriétaire ou du locataire ?

Si vous résidez dans un logement en location, il revient au propriétaire de l’équiper d’un détecteur de fumée normalisé. Il doit également s’assurer de son bon fonctionnement avant l’entrée d’un nouveau locataire. Il est cependant de la responsabilité du locataire de veiller à l’entretien de cet appareil, sauf dans le cas où le logement est loué comme logement de fonction ou en meublé ou encore en saisonnier.